Coopérer en microfinance et microassurance
avec le Sud
23 février 2018

Komida en Indonésie : comment un tsunami écrit son histoire

Komida (Koperasi Mitra Dhu’afa) est un bel exemple de « coopération forte ». La fondation Komida a été créée en 2004. Le tsunami qui a dévasté l'île d'Aceh en août 2005 a été l'élément déclencheur du passage à la microfinance. Komida a été lancée à ce moment-là pour venir en aide aux victimes avec ses services financiers. L’organisation voulait aider les gens à reprendre confiance en eux et à reprendre leur vie en mains en relançant leurs activités économiques via des microcrédits.

En 2009, elle a acquis le statut de coopérative qui comptait plus de 450 000 membres fin 2017. Ces membres ont une part inférieure à 4 USD, ce qui rend Komida très accessible pour la population plus pauvre. La plupart des prêts sont des crédits collectifs octroyés aux femmes via la méthodologie de la Grameen. Depuis 2014, les clients peuvent également obtenir des prêts individuels de max. 750 USD. Avec un crédit moyen d’environ 100 USD, Komida touche son groupe cible des familles plus pauvres. BRS MF Coop a octroyé un prêt en devise locale de 13,3 milliards IDR (0,9 million d’euros).
Vous trouverez de plus amples informations sur Komida sur son site Internet.

Image: http://mitradhuafa.com/