Coopérer en microfinance et microassurance
avec le Sud
11 mars 2020

Kimsuor, producteur de menthe, réalise son rêve grâce à l’aide de LOLC

Menthe

Kimsuor est marié et a deux enfants, un fils de six ans et une fille de dix ans. Sa femme s’occupe des enfants et l’aide plusieurs heures par jour à cultiver ses plants de menthe.

Emprunt collectif

Kimsuor et sa cousine ont souscrit un deuxième emprunt collectif auprès de LOLC, une IFM dans laquelle BRS Microfinance Coop investit. Ils avaient déjà contracté un premier prêt il y a trois ans pour pouvoir acheter les plants de menthe qui poussent aujourd’hui sur le champ, dont l'épouse de Kimsuor avait hérité de ses parents quelques années auparavant. L’année dernière, ils ont donc contracté un deuxième prêt pour pouvoir installer un système d’irrigation. Ce système a permis à Kimsuor et son épouse de gagner quelques heures par jour, qu’ils aiment consacrer à leurs enfants.

Taxi

Grâce à ce gain de temps, Kimsuor peut, en plus de son travail dans le champ, travailler comme chauffeur de taxi. Un travail qui lui donne beaucoup de satisfaction. La cousine de Kimsuor ne se contente pas de cultiver ses propres plants. Elle en achète aussi à Kimsuor et à d’autres agriculteurs, pour ensuite les vendre sur les marchés locaux. La première récolte des derniers plants mis en terre se fait après environ 35 jours. Les deuxième, troisième et quatrième récoltes ont lieu après une soixantaine de jours. Après la quatrième récolte, il faut replanter. Pour ce faire, les producteurs doivent bouturer leur menthe, c’est-à-dire multiplier les plants en replantant des tiges coupées. Chaque récolte donne un rendement d’environ 1000 kg de menthe. Les producteurs gagnent entre 4000 et 5000 KHR (entre 1 et 1,2 dollar) par kg, soit 900 à 1000 dollars tous les un à deux mois. Pour Kimsuor, cela suffit pour entretenir sa famille et être heureux.


Qui dit LOLC, dit « social ». Cette IMF est la première institution qui a reçu le certificat SMART au Cambodge, une reconnaissance pour ses efforts en vue d'intégrer très activement le principe du « clients first » dans son fonctionnement. Cette organisation prouve qu’une forte croissance et des résultats financiers solides peuvent aller de pair avec de bonnes performances sociales. Le crédit moyen s'élève à un peu moins de 1000 euros. BRS Microfinance Coop est donc fière de pouvoir apporter une contribution avec un prêt de 1,6 million USD (1,4 million EUR) dans ce pays.